samedi 7 juin 2014

Et si on parlait de l'hystérie qui m'envahit en ce moment?

La plupart de ceux qui me suivent sur Facebook (ICI) le savent: le 12 juillet aura lieu le baptême de Boulette de Mon Coeur. Il ne s'agit pas d'un baptême d'une vingtaine de personnes. On sera juste +/- 130 personnes enfants confondus). Ce n'est rien, juste un petit baptême de rien du tout. Un baptême intimiste pour lequel on a invité le strict minimum (tu sens l'ironie, tu la sens bien?!).

Du coup, c'est avec une certaine plénitude que je prends le temps d'organiser ce sacrement... Plénitude. Ouais. On y croit fortement, hein? J'ai l'air d'être quelqu'un de particulièrement zen lors d'événements pareils? Et bien, NON. Je suis l'opposé de tout ça. Hystérique névrosée et perfectionniste, ça c'est moi! Et j'peux t'assurer qu'en ce moment, c'est le summum. Oui, parce que je fais tout moi-même... Des invitations au buffet, en passant par les bonbonnières.

Alors, oui les invitations sont faites (normal, tu me diras).

Le chapitre bonbonnières est également clos après plusieurs jours d'intense travail.

 Certes, les montages ballons sont commandées et payés. Bien entendu, j'ai commandé et réglé les fanions,toppers et livre d'or personnalisé (réalisés par Happiness Moment), acheté les cadeaux. 

Il reste néanmoins beaucoup de travail à réaliser, notamment le choix du gâteau:

mais aussi de la robe:

Mais le plus important, le principal, le plus difficile, celui qui me donne des sueurs froides: le buffet. Un buffet froid pour 120 personnes. Il y a du boulot, c'est moi qui te le dis. J'angoisse à l'idée qu'il n'y ait pas assez, d'entendre des remarques désobligeantes, d'être déçue. Hystérique névrosée perfectionniste, voilà ce que je suis lors de la réalisation d'un projet aussi important.

Envoyez-moi du courage, de la force, de la patience mais surtout de la sérénité.
Mille merci de la part d'une hystérique névrosée perfectionniste

1 commentaire:

  1. Je suis moi-même entrain d'écrire l'article concernant le baptême de ma fille (06 Juillet) et je suis dans le même état que toi. Rien n'est prêt, je fait toute seule, arrrghh. Mais ça va aller, courage tu vas y arriver :)

    RépondreSupprimer