lundi 16 juin 2014

Si on m'avait dit que ...

Tu sais, durant toute ma grossesse, j'en ai entendu des choses sur les joies de la maternité... Beaucoup de choses... De jolies choses. Bon, parfois quelques mauvais échos sont arrivés dans mes oreilles mais ils étaient plutôt rares; un peu comme si c'était interdit d'en parler. 


Motus et bouche cousue

En effet, quand on rencontre ces nouvelles mamans, on ne peut remarquer qu'une seule chose: l'amour porté sur ce petit être fraîchement sorti de l'oeuf. Et ce sourire... Oh, c'est merveilleux. Etre maman, quelle bonheur... La meilleure chose qui me soit arrivée... Et patati et patata. 

Je suis, bien entendu, en total accord avec ça... ou partiellement. Parce que, personnellement, il y a quand même pas mal de choses que je déteste dans "cette joie de la maternité". Rajoutons à cela que je suis une Mum imparfaite étant capable d'oublier sa tête. Aussi, on ne m'avait pas dit que:

- Je ne serais plus jamais propre, que mes vêtements allaient servir de loques, de mouchoirs. Je hais ces nombreuses taches de régurgitations, son nez plein de morve qui se frotte sur ma blouse que je viens à peine d'enfiler.
http://www.guide-maman-bebe.com/illustration/la-premiere-sortie-de-bebe

- J'allais devoir investir dans un camion afin de transporter mon sac à langer, la chaise haute, le trotteur, le relax, ses sacs de jouets et j'en passe... Et oui, il est né avec 47,5cm mais avec ses accessoires, il en prend de la place, le morpion.


- J'allais parler une nouvelle langue: le "dadapapidi"... Et oui, à l'époque, parler correctement à un enfant et pas de manière gaga était mon credo. Plus maintenant. Autant te dire que lorsque je discute à la caisse avec ma Boulette de mon Coeur, je sais qu'il y en a qui serait prêt à m'enfermer à l'asile.

- Mes bras allaient devenir aussi imposants que ceux de Rambo. Stallone, t'as du soucis, mon gars. Je porte pratiquement toute la journée près de 11kg, et je peux te le faire en développé couché et même faire des flexions... Beh oui, porter le mioche pratiquement tout le temps, ça muscle. Remarque, j'ai perdu tous mes kilos pris, durant la grossesse.

- Boucles d'oreilles, colliers et autres accessoires que j'affectionne allaient disparaître de ma vie. Beh oui, je tiens à conserver mes oreilles entières et à ne pas mourir étranglée. 

- Les nuits ne seraient plus synonymes de sommeil, de repos, de coucher. Non, non, elles entretiennent juste mes cernes... tu sais ces jolies marques bleues sous les yeux qu'on adore te faire remarquer. "Beh Mel, t'as l'air vraiment fatiguée... Repose-toi, hein". Mmmmh, j'adore quand on me dit ça ... :-)))))))

- Je ne pourrais plus lire mon magasine, tranquillement, aux toilettes. Dorénavant, Boulette est accrochée à ma jambe ou se plait sur mes genoux. Très pratique. Vraiment très pratique. 

- Mes meubles noirs, brillants et la TV allaient être customisés par des traces de mains collantes... Pas la peine de nettoyer, les traces réapparaissent MYSTERIEUSEMENT 5 minutes après... 

- Mes cheveux allaient être victimes d'agressions quotidiennes... Entre les tirages, arrachages, j'ai décidé de les couper... et ce n'est pas suffisant! 

- Prendre soin de moi allait être un défi, un parcours du combattant, un chemin laborieux à franchir... Fini les heures dans la salle de bain. A moi les 5 minutes par-ci, 5 minutes par-là


On ne m'avait pas dit que malgré toutes ces choses, j'allais quand même l'aimer comme une folle! 

Sinon, et toi, on ne t'avait pas dit quoi?



2 commentaires:

  1. On me l'avait caché à moi aussi ! Mais j'ai recommencé 4 fois ! Mes petits amour je les aime ;-)

    RépondreSupprimer
  2. On me l'avait caché à moi aussi ! Mais j'ai recommencé 4 fois ! Mes petits amour je les aime ;-)

    RépondreSupprimer