mardi 1 décembre 2015

Chronique d'une journée merveilleuse.



Tu l'as très certainement remarqué mais, vendredi dernier, je t'ai inondé de photos sur les réseaux sociaux. Et pour cause, j'étais à la 4ème édition des Efluent! 

Cet événement, je l'attendais depuis ... au moins ça; rencontrer les blogueuses avec qui j'ai créé des affinités, celles qui m'ont donné l'envie d'écrire, les autres que je lis chaque jour et puis découvrir des produits plus intéressants les uns que les autres.

C'est ainsi que je me suis réveillée à 4h45, après une nuit durant laquelle je n'ai pas dormi. Les morveux ont dû sentir que je m'en allais et ont décidé de se venger à leur manière. Bref, après avoir tenté de camoufler mes 10km de cernes, en vain, et après avoir préparé toute la petite famille, direction la gare de Charleroi (ma zone, ouaiiiis) pour me diriger vers Bruxelles. 

Arrivée sur place, j'attends mes copines de la #TEAMBELGE: Elinaïs, Aerin Von Boulette et Chronique d'une maman débordée.

Les yeux ont l'air de piquer pour tout le monde, en fait. Ça me rassure, on dormira dans le train!





Grossière erreur, l'excitation a augmenté et nous parlons, gueulons. Bref, nous faisons tellement de bruit dans le train qu'une coincée du cucul nous a même demandé de diminuer le volume, c'est dire! Nous arrivons à Bruxelles et rejoignons Lovinglymom, Mam et compagnie, La mère instit' imparfaite et Deddy Graphic. Je m'arme d'un café pour embarquer dans le Thalys. Mais avant, il y a les fouilles. Un tire-lait est présent dans mon sac, c'est sûr je vais me faire remarquer! Aussi, je choisis la sécurité et me dirige vers la femme flic qui n'aura pas besoin d'explications! Erreur n°2: "C'est quoi un tire-lait?" Après explications, elle m'avoua qu'elle était néerlandophone... Tout s'explique. Enfin, après nous être installées, le train démarre. 


2h plus tard, nous posons le pied et après avoir déposé les affaires des filles à l'hôtel, nous arrivons enfin devant la 7ème merveille du monde: Le Carreau du Temple qui regorge de mille et une merveilles. Mais, avant d'entrer, d'autres blogueuses sont devant le bâtiment dont Delphine du Syndrome neurone unique sans Hibou, sans Bouchette... Snif! Déjà très contente de pouvoir la voir, la toucher, je me dis qu'elle est sacrément grande par rapport à moi!! Mais, quelle fierté d'avoir pu la saluer! 

Enfin nous entrons et comment te dire... Wouah. Il en a fallu des heures de travail. Des heures? Non, des jours... C'est magnifique. L'équipe de Paroles de Maman est à l'entrée pour nous accueillir et nous expliquer l'organisation et là, je n'ai qu'une envie: leur hurler un énorme merci mais j'étais dans ma phase timide, ce jour-là, donc je me suis tue. Aussi, je le fais donc ici: 

MERCI à vous. Merci pour votre travail. Merci pour votre investissement. Merci pour votre temps. Merci pour votre organisation. Merci pour votre gentillesse. Merci pour votre dévouement. Merci pour votre accueil. Merci pour votre amour. MERCI POUR TOUT.



La journée commença et nous nous sommes donc baladées dans les différentes allées écoutant attentivement chaque représentant de produits. Certains m'ont marquées par leur humeur, leur chaleur humaine, d'autres par leur professionnalisme, leur passion. Mais, une chose commune les reliait tous: l'envie de nous faire plaisir et de nous convaincre que venir ici était la meilleure des choses qui pouvaient nous arriver. Le défi est largement réussi.

J'ai eu quelques coups de coeur pour Kit and Coco, les pyjamas Petit Béguin, les veilleuses de Pabobo et de Philips Avent et bien d'autres encore! 

Entre chaque stand, nous saluons d'autres blogueuses dont certaines que je place au rang de "stars": Isabelle de Flying-mama, Serena de Wondermum en a ras la cap, Vanessa de mère débordée et autres. Impressionnée, j'ai tenté de faire la meuf détachée, genre "salut, les cop's ça va" mais dans mon p'tit coeur proportionnel à mon mètre 52, des tas de petits papillons se sont fait sentir! 

Et puis, il y a eu aussi la rencontre des copines: Virginie, Priscilla, etc... . Que d'émotions. Elles existent vraiment. Nous pouvons parler IRL. Je peux les toucher. Les bizouter. Mention particulière pour toi Priscilla, ma petite maman double mixte <3

Entre temps, des sacs s'ajoutent à mon épaule parce que les marques ont pensé à nous. Des cadeaux bien avant Noël... Mon Dieu que c'est lourd. [Le lendemain, j'avais d'ailleurs encore très mal à l'épaule et au bras].



Aussi, parmi ces présents, il y en a certains que toi, lecteur, tu pourras gagner dans un prochain concours. Parce que oui, je ne vois pas pourquoi tu  ne pourrais pas en profiter. C'est grâce à toi que j'ai été sélectionnée, c'est toi qu!i me lis, me commente et aime mes statuts. Toi aussi, tu participes activement à la vie de ce blog et il est normal que tu sois gâté.

Entre temps, nous rions, nous participons à ces activités plus drôles les unes que les autres, nous immortalisons nos moments pour ne rien oublier bien qu'il soit impossible d'oublier! Il y a aussi un instant particulier lorsque nous chantons tous ensemble "Le faire pour toi", hymne de Paroles de maman en hommage aux victimes des attentats de Paris.

La fin de journée approche et j'ai mal au ventre. Je ne veux pas rentrer. Et pourtant, il le faut! Ma petite famille m'attend et j'ai un petit bébinou qui trépigne d'impatience à l'idée de pouvoir tétouiller mon sein. 

J'arrive à la gare et me dit que les policiers vont avoir du boulot avec tout ce que j'ai entre les mains. Finalement, je passe et m’assois dans ce train qui me ramènera vers une réalité tout autre: celle où je vais retrouver les miens (j'en suis heureuse) mais aussi mon lot de tracas quotidiens oubliés durant
quelques heures. 





Il restera, néanmoins, tous ces souvenirs, dans ma tête, ces photos qui me rappelleront oh combien cette journée fut magique, remplie de rires, de câlins mais surtout de convivialité, de joie et ... d'amour.





/







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire