samedi 17 mai 2014

Outils de gestion de la colère et de communication.

Comment réagir face à la colère de son enfant? Que faire quand il hurle après que vous lui ayez fait une remarque? Il n'est pas évident de réagir face à leur propre gestion des émotions... Ils apprendront, avec le temps, à mieux les gérer et les canaliser et c'est à nous de leur montrer la bonne voie pour y arriver. 

J'ai sillonné l'internet afin de trouver quelques petits idées permettant à nos petits de se défouler, de s'exprimer autrement que par des hurlements, des cris, des claquements de porte et autres... J'attends aussi de votre côté quelques astuces que vous utilisez à la maison et qui permettent d'apaiser les tensions!

1. Le bon pour la colère:


Il s'agit ici d'un bon à donner quand votre enfant est en colère. Il en fait ce qu'il en veut tant que ça lui permet de se défouler: déchirer, déchiqueter, froisser, lancer. Cela lui permettra d'extérioriser l'agressivité qui pourrait, éventuellement, vous être adressée en tant normal. On peut varier la taille des bons selon l'importance de la colère.
Idée trouvée ICI

2. La météo du jour:

A l'aide de rectangles de couleur, vous créez des pictogrammes représentant différentes humeurs. Il peut s'agir de bonshommes de sentiments comme de symboles météo. Ensuite, sur plusieurs pinces à linge, vous collez la photo de chaque membre de votre famille. Enfin, chaque jour et à l'aide de ces pinces, vous situez votre humeur.

Le but ici est l'amélioration des échanges relationnels. En effet, grâce à cet outil, chacun peut apporter plus d'attention aux sentiments de ceux qui nous entourent.


3. La fusée du comportement:




Toujours à l'aide de la pince à linge sur laquelle vous avez collé la photo de votre tout-petit, vous le situez sur la fusée du comportement en rapport avec le nombre de "bêtises" qu'il fait sur la journée.

Cela lui permettra d'avoir un aperçu de son comportement et de se rendre compte du niveau de patience atteint chez vous.

Idée trouvée ICI

4. La boîte à colère:

Vous créez une boite à colère. N'hésitez pas à faire participer votre enfant à la création de celle-ci en lui demandant de dessiner des bonshommes tristes ou des éclairs ou de coller des smileys. 

En cas de conflit, il suffit d'y insérer des petits bons indiquant la cause de la colère ou des événements qui ont tout simplement bouleversés votre petite tête blonde.
Exemple de bons: colère contre quelqu'un, moment de tristesse, truc que je n'aime pas.
Dans le cas où votre enfant ne sait pas encore lire, il suffit de remplacer ces bons par des smileys.

A la fin de la journée, on relève les bons dans la boite et on débriefe ensemble. Notez que cette boite peut servir à tous les membres de la famille! 

Idée trouvée ICI


N'oubliez pas de nous faire part de vos astuces! :-) 

1 commentaire:

  1. Ici on est en pleine réflexion pour apprendre à ne pas taper, ce qui revient à gérer la colère. En fait je voudrais apprendre à la petite viking a taper autre chose que les êtres vivants, j'estime qu'avoir besoin de taper quand on n'a pas de mots pour s'exprimer est normal.
    Donc je vais reprendre l'idée de la poupée-fleur de Dolto pour qu'elle ait un objet sur lequel elle puisse transférer ses émotions sans pouvoir y identifier quelqu'un d'autre. Affaire à suivre, donc :)
    Merci pour toutes ces chouettes idées!

    RépondreSupprimer