vendredi 22 août 2014

Les parents, ces êtres indispensables aux enfants.

Les parents sont ces êtres qui devraient t'accompagner tout au long de ta vie... Malheureusement, ça n'est pas toujours le cas. Parfois, c'est la mort qui vient te les enlever mais très souvent, c'est tout simplement une séparation, un divorce. 

Quoi de plus important que la famille, j'entends souvent. C'est exact, je dirais même plus, quoi de plus important qu'une maman et qu'un papa. Nous avons tous besoin, pour avancer sainement dans la vie, de ces deux personnes indispensables à notre évolution. Certains ont la chance de pouvoir vivre avec les deux mais d'autres (et ils sont nombreux) ne l'ont pas, cette chance.

En effet, il n'est pas rare qu'après une séparation, un divorce, les enfants ne voient plus leur père ou leur mère. Force est de constater que les problèmes des parents empiètent sur le bien-être des enfants et je ne comprends pas. 


Non, je ne comprends pas comment on peut mêler des enfants aux problèmes d'adultes. 

Non, je ne comprends pas que l'on puisse les utiliser afin de se venger.
Non, je ne comprends pas non plus qu'on veuille et qu'on soit capable de les rayer de notre vie.


Alors oui, les séparations peuvent être parfois très difficiles mais elles le sont d'autant plus pour eux qui ne sont pas censés comprendre le pourquoi du comment. Ce n'est pas à eux de morfler. Ce n'est pas à eux d'en souffrir. Ils ne doivent ni manquer de leur mère ni de leur père. 

J'en parle parce que ça me concerne sous plusieurs angles. Nous sommes une famille recomposée et Marianna est à la maison une semaine sur deux. Et tout se passe merveilleusement bien. La rupture de ses parents n'a en rien affecté sa vie même si il est normal qu'elle soit triste qu'ils ne soient plus ensemble. Cependant, elle est heureuse de voir qu'ils ne se bagarrent pas, s'insultent pas. Elle est heureuse de pouvoir vivre avec sa maman mais aussi avec son papa. Elle est heureuse de voir que sa maman discute avec sa belle-maman (enfin non, elle ne l'est pas... ça ne l'arrange pas que l'on se raconte ses bêtises). 
Un enfant a besoin de ses deux parents. Tant que le père ou le mère ne représente pas un danger pour lui, pourquoi le priver de cette personne si chère à ses yeux?

Ayant vécu une grande partie de ma vie chez mes grands-parents, je n'ai pas pu créer de lien mère-fille ni de lien père-fille. Je le vis bien, dans l'ensemble. Mais je reste une handicapée du coeur. Je n'ai pas ces affinités qu'ont certaines personnes avec leurs parents. Je n'ai pas connu ces supers moments que vivent les familles "normales". Je ne me plains pas, ça m'a permis de me forger un putain de caractère de feu mais parfois, ce caractère, il n'est pas des plus faciles. 

J'aimerais que les parents qui se séparent réfléchissent une seconde avant de vouloir priver leur enfant de l'un ou l'autre. Vos rancoeurs personnelles ne regardent que vous. Si votre enfant est heureux avec chacun d'entre vous, pourquoi en devrait-il être autrement. Son bonheur doit passer avant tout.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire