mercredi 1 octobre 2014

La fin d'une douce aventure...

C'est durant presque 16 mois que je t'ai donné l'immunité nécessaire pour affronter le froid, les microbes. 
C'est durant presque 16 mois que nous avons tissé ce lien si particulier. 
C'est durant presque 16 mois que nous étions totalement fusionnel. 
Mais il y a une fin... spontanée ou provoquée. 
Et dans notre cas, elle sera provoquée... . 

J'ai allaité Boulette de mon Coeur durant ses presque 16 mois. Il a été décidé qu'il valait mieux, tant pour moi que pour lui, arrêter. En effet, les nuits sont toujours désastreuses, il ne mange pas vraiment et ajoutons à cela sa carence en fer que je ne peux pallier, étant anémique moi-même. De plus, je ne peux me balader sans prendre le risque d'avoir un sein découvert et son seul et unique moyen de réconfort est la tétée.

Hier, nous avons été chez une homéopathe. Elle a ainsi pu découvrir un bébé colérique, possessif, jaloux, passant du rire aux larmes en moins de temps qu'il ne faut pour le dire et son addiction au sein. Elle a ainsi suggéré d'arrêter l'allaitement afin de lui faire comprendre qu'il pouvait vivre sans mon sein. Un traitement lui sera aussi administré, dès demain, afin de traiter le problème du sommeil, de la tétée et de la peur des animaux. Monsieur devra se charger également du coucher et des réveils nocturnes.

Je reste mitigée quant à cette décision. Arrêter les tétées du soir, je le comprends. La tétée du matin, pour moi, n'était pas problématique. Les tirages de t-shirt et hurlements l'étaient. Il est vrai, qu'à l'heure actuelle, mon allaitement peut m'être très pénible mais, néanmoins, il y a de ces moments où j'adore le regarder s'apaiser, s'endormir au sein. Je le prends comme un lien qui va se rompre. J'en avais besoin aussi ... de cet allaitement. Et pourtant, je veux arrêter avant que cela devienne une véritable corvée. Aussi, c'est avec le coeur déchiré que je savourerai la dernière tétée. C'est aussi avec appréhension que j'attends la suite.


16 mois de complicité. 16 mois de fusion. 16 mois de moments intimes. 16 mois d'amour mais l'amour, ça, il ne s'arrêtera pas.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire