mardi 6 janvier 2015

Oh combien je te hais!



Je n'ai jamais vraiment détesté quelqu'un... Bien sûr, il y a toujours des gens qui me tapent sur le système mais jamais rien de bien méchant.
La haine, c'est un sentiment un peu inconnu. Je ne l'aime pas. Il est superflu et le ressentir n'est que perte de temps et d'énergie. Je préfère l'indifférence bien plus intelligente et tellement moins compliquée, moins fatiguante.
Et pourtant. Et pourtant ma tolérance, ma patience diminuent un peu plus chaque jour. Sa présence, son nom, son visage, sa voix, TOUT me devient un peu plus insupportable. J'ai juste envie de crier. De lui dire de disparaître.
Et ça me tue. Ça me tue de devenir une personne haineuse. Je ne l'ai jamais été. Je ne veux pas l'être. Et surtout, je ne désire pas commencer 2015 avec toutes ces mauvaises ondes.
Aussi, je cherche désespérément des solutions afin de retrouver mon optimisme, mon moi, ma force et cette tolérance dont j'aurai besoin toute ma vie.

1 commentaire:

  1. Et bien ma choukette, c'est effectivement un sentiment qui ne te ressemble pas... sachant que justement tu sais que ça sert à rien blablabla... dans ton cas... le seul remède serait la patience.. peut-être qu'avec le temps... même surement ;)

    RépondreSupprimer