mercredi 4 mars 2015

Et ben merde... J'y suis!

http://www.keepcalm-o-matic.co.uk/p/keep-calm-during-the-terrible-twos/

Voilà que mon p'tit bébinou a 21 mois, aujourd'hui. Il n'est qu'à un pas du petit garçon en devenir... Dans 10 mois, il fera son entrée à l'école * yeux tout brillants *, il baragouine tout un tas de choses incompréhensibles mais n'hésite pas à dire "merci", quand il le faut! 

Il a tellement changé physiquement ["Oh, il ressemble tout son papa, maintenant"], a évolué de façon spectaculaire, devient de plus en plus autonome et s'affirme... UN PEU TROP. Mon p'tit bonhomme se rend compte qu'il est une personne à part entière et qu'il peut donc décider de ce qu'il a envie de faire ou non. C'est, d'ailleurs, ce NON qui commence à m'hérisser les poils! 

Non pas que ça m'embête d'entendre du "non" à longueur de journée, c'est surtout le fait d'être victime de hurlements à un très haut niveau de décibels mais aussi de devoir courir pour lui faire enfiler le manteau et tout le packaging de sortie qui me sort des trous de narine, si tu vois c'que j'veux dire! 

Je crois que j'y suis, les gars... la phase du TERRIBLE TWO! J'me rendais pas compte qu'on y approchait dangereusement jusqu'à ce que... je me ramasse une tarte dans la gueule par BDMC et que mes lunettes volent: de la violence pour exprimer sa frustration, ben tiens, je m'en serais passé de ça.

Alors, il est vrai que cette fois-là, je n'ai pas essayé de comprendre, j'me suis mise en colère et l'ai conduit au coin. Je savais qu'il avait compris ce qu'il venait de commettre. Sa réaction fut telle qu'il a pleuré dès que les lunettes ont atterri sur le sol. Je pense aussi qu'il a été étonné de son propre réflexe de frustration. 


Mettre au coin, ça m'arrive, oui. Tant pour lui que pour Marianna. Mais, au fond, je sais que ça n'apporte rien. Ce n'est pas une solution. Cependant, il y a de ces jours où les nerfs sont mis à rude épreuve et que les gosses sont aussi déchaînés. Je préfère ainsi les "isoler" plutôt que d'être violente verbalement et physiquement. Ceci dit, je compte m'armer de bienveillance afin de bosser sur ces petits défauts qui font encore partie de mon moi humain. 

Mais ce terrible two, merde quoi! Ca dure longtemps ce truc-là? Comme si on n'avait déjà pas assez avec la crise d'adolescente... J'suppose que j'suis partie pour un petit bout de temps à supporter les hurlements, les colères et la violence de BDMC. On fera avec hein! 

Faudra juste que j'fasse le plein de bouquins de Filliozat et que j'prenne des cours de yoga (t'as vu comment j'fais des rimes!!)... 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire