vendredi 6 novembre 2015

Il est né le divin enfant.


Tu as très probablement appris la nouvelle via Facebook: Elino a enfin pointé le bout de son nez ce 28 octobre.

Il aura attendu 40 semaines pour déloger de ce petit nid douillet; 40 semaines qui devenaient interminables. Gennaro étant arrivé à 38 sa, je m'attendais à le voir arriver également plus tôt. Que nenni!

Comme tu le sais, j'ai détesté cette grossesse: trop de maux et de fatigue. Cependant, qu'est-ce que j'ai adoré cet accouchement. Contrairement au premier, j'étais pleinement consciente de ce qui se passait. Il ne m'aura fallu que 4h et 3 poussées pour voir atterrir mon deuxième bébé dans les bras de son papa. SANS EPISIOTOMIE. SANS DECHIRURE.

C'était le cas aussi pour Gennaro mais la péridurale avait eu un effet désastreux sur moi, la première fois: dans les vaps et des vomissements à n'en plus finir, je n'avais pu réaliser que mon premier enfant se tenait dans mes bras.

J'ai également pu profiter de mon séjour hospitalier de 48h pour me reposer malgré quelques visites. J'avais, ceci dit, très envie de rentrer pour retrouver ma petite famille et mon lit douillet. Grossière erreur: mon lit ne m'attendait pas. Les lessives, repassages et compagnie, eux, étaient bien présents! Triste désillusion.

Et c'est ainsi qu'a repris notre routine; routine qui a dû être modifiée sur plusieurs points. La vie à 5, avec un enfant en bas âge et un bébé, demande quelques réajustements notamment au niveau du bain et des rituels du soir. Je dois donc trouver une manière de faire qui convient à tous et ce n'est pas chose aisée.


Enfin, je me laisse le temps de reprendre un rythme mais Dieu que c'est bon de revoir les membres inférieurs de mon corps! 









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire