dimanche 26 novembre 2017

Les fêtes de fin d'année dans notre famille recomposée




Les fêtes de fin d'année pointent le bout de leur nez: on commence à choisir les cadeaux des uns et des autres, on installe le sapin et on décore la maison, on a sorti les bonnets, écharpes et gants et puis, enfin, on prépare les réveillons. Qui va chez qui? Que va-t'on manger? Qui s'endormira le premier? Quel programme à la tv? Quelles musiques? Un karaoké?





Chez nous, je t'avoue que le sapin est toujours dans le grenier tout comme les décorations. On ne sait toujours pas si on invite ou si on s'invite chez quelqu'un. Par contre, en tant que famille recomposée, il y a toujours cette question de "Chez qui Marianna va-t-elle passer le réveillon de Noël?".





Il faut savoir qu'on fonctionne sur une garde alternée. Elle vient à la maison du vendredi au vendredi suivant. Et puis, comme ça se passe super bien, si on a une activité, on demande à sa maman pour venir la chercher et inversement.

Par contre, si on garde ce système du vendredi au vendredi, c'est peu pratique pour chacun d'entre nous quand il s'agit de Noël. Aussi, nous avons opté pour un réveillon sur deux: l'an dernier, elle était chez nous. Cette année, elle sera chez sa maman. Le 25, nous la récupérons et cela se déroulera de la même façon pour le Nouvel An.

Alors, certes, on aimerait l'avoir tous les jours à la maison, à chaque réveillon, chaque Nouvel An mais il en est ainsi. Nous ne nous en plaignons pas car nous savons que ça ne se passe pas comme ça dans d'autres familles. C'est tellement dommage, d'ailleurs... .

Je dois t'avouer qu'on s'entend tous plutôt pas mal et c'est toujours avec une immense fierté de dire que tout se passe bien avec la maman de ma belle-fille. Il est évident que nous avons déjà eu pas mal de conflits car c'est déjà, de base, une relation particulière mais personnellement, je passe au-dessus. Pour elle.

Je pense que dès qu'on priorise le bonheur d'un enfant, tout est possible (ou presque). Ce serait surtout triste qu'après 6 années nous n'arrivions toujours pas à nous entendre. Non, on communique très souvent, les enfants vont dans la même école et Gennaro me demande très souvent si "c'est la maman de Marianna qui vient nous chercher pour aller à la piscine?"

6 années de travail sur nous-mêmes, des échecs mais aussi pas mal de réussites. On rencontre des obstacles, petits et grands, on les surmonte, on en sort plus fort et puis surtout, on grandit, on mûrit. 





Il y a des familles recomposées, ici? Ça se passe comment chez vous? Comment gérez-vous la garde lors des fêtes familiales? Au quotidien?


Pour les photos, Gennaro porte la chemise Imano, le cardigan Igi, le jeans Ibili, Marianno est vêtue du t-shirt Ifée, du cardigan Imagic et du pantalon Ibougie. Quant à sa Majesté Minus, il est habillé élégamment grâce à la chemise Ifête, au cardigan Iboule et au pantalon Ineige, en partenariat avec Tape à L'Oeil.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire